Screenshot-149

Bon, je t'ai changé un peu tes vêtements. C'est tout ce que j'ai trouvé de plus potable.

Riley : Je suis ... enceinte ... Ça veut que je vais ...

Avoir une enfant, oui.

Riley : Non, que je vais grossir, je voulais dire ! Et les varices ! Tu connais ça ? Ça va me détruire la vie.

Ah bah si tu t'inquiètes que pour ça, toi ... Moi j'aimerai savoir de qui va être cet enfant.

 

Screenshot-150

Riley : Si on fait une liste ...

Kai, Béranger et le pianiste avec le nom inretenable.

Riley : Oh non, pas le pianiste ! Ah non surtout pas lui, je veux pas d'un mouflon qui a un père avec un nom aussi ridicule que ça !

Tu penses quoi de Kai ?

Riley : Lui ? Sûrement pas, c'est vraiment un abruti celui là ! ... Il ne reste que Béranger.

Je pense que tu devrais réfléchir à tes sentiments pour Béranger. Même si tu les caches, cet enfant devra bien vivre avec un père et je pense que Béranger ne t'a jamais laissé indifférente.

Riley : N'importe quoi ! Mais tu réfléchis des fois ? Et puis de toute façon il se tape Caroline.

C'est ta spécialité de casser les couples, non ? Bon, utilise la crème solaire vampirique et va profiter de cette belle journée d'été.

 

Screenshot-151

Allez, fait pas cette tête, ça va aller.

Riley : Non, c'est pas possible, je ne peux pas être enceinte. Ça va changer tant de choses. Fini les sorties en boîtes, au bar ... Je suis condamnée !

Mais non, on trouvera un moyen. Essaye déjà de te divertir ... tant que tu le peux encore ! Mais non, je rigole, quand tu vivras avec Béranger, tu pourras l'exploiter ! Ça sera l'homme à tout faire. Oh et puis tu oublis la vielle, elle peut garder les gosse !

Riley : Je ne sais pas si je veux vivre avec lui.

 

Screenshot-152

Riley : Regarde ce petit couple heureux. Tu sais quoi ? J'ai envie d'être heureuse, moi aussi. Je suis belle et j'ai le droit à ce que je veux.

Et tu veux ?

 

Screenshot-153

Riley : Un bronzage !

Ah...

 

Screenshot-154

Riley : Regarde, c'est génial ! J'ai retrouvé ma peau d'avant. Mais j'ai envie d'autre chose.

Ouiiii ? Tu voudrais Bé...

 

Screenshot-155

Riley : Une glace ! Tant pis pour le régime, j'en ai tellement envie.

 

Screenshot-156

Bon, t'es toujours pas heureuse.

Riley : Non ... Je me relâche là. Je vais manger cette glace et j'ai une brioche au four, je vais gonfler comme une baleine !

Tu redeviendra belle et mince après ton accouchement.

 

Screenshot-157

Riley : L'accouchement ? Oh non, j'avais oublié ça. Mon beau petit corps n'est pas prêt à endurer une souffrance pareil.

Il le faudra bien. Mange ta glace maintenant ou tu vas te tâcher.

 

Screenshot-158

Une p'tite victime ?

Riley : Bonjour cher monsieur.

Alain : Bonjour belle demoiselle, que puis-je pour vous.

Riley : Il se trouve que je suis médecin et une nouvelle épidémie court en ville. Nous avons élaboré un vaccin que je dois administré au plus de monde possible pour éviter sa propagation.

Alain : Bien, allez-y.

Riley : La méthode d'injection est un peu différente de d'habitude, je dois vous mordre.

 

Screenshot-159

19ème victime !

 

Screenshot-160

Riley : Oh non, mais tu te rends compte de la vie de merde qui m'attend quand même. Je vais essayer de voir Béranger pour lui expliquer. Peut être qu'il acceptera de vivre avec moi même si l'enfant n'est pas de lui...

Tient, tu as changé d'avis pour Béranger alors.

Riley : ... Faudra bien quelqu'un pour jouer avec le p'tit.

Ouais, dit plutôt que tu l'aimes, ça ira plus vite. C'est pas une honte, tu sais.

 

Screenshot-161

Riley : Non mais quand même, imagine s'il est du pianiste ou de Kai. Mon enfant sera ... débile.

Mais non allez, y'a que 2 chances sur 3 que tu sois dans la merde, respire !

Riley : Moque toi, c'est ça. Bon il faut que je parle à Selena.

 

Screenshot-163

Selena : Riley, je suis venue dès que tu m'as appelé. Qu'est ce qui se passe ? Mais dis moi, tu as grossit ! Tu t'es lâché sur les gâteaux, toi !

Riley : Non.

Selena : Dis le moi, c'est bon ! Tu sais, Riley, je peux t'aider pour ton régime.

Riley : Mais non.

Selena : Tu ne veux plus de ton corps de rêve que tu avais avant ? Regarde moi, comme je suis belle ! Je ne pourrai plus traîner avec toi si tu devient grosse et moche.

Riley : JE SUIS ENCEINTE.

 

Screenshot-165

Selena : Non ? C'est pas vrai ! Je pourrai être la marraine ?

Riley : Euh, si tu veux.

 

Screenshot-166

Selena : Et de qui il est le p'tit pain ?

Riley : Cette question n'a pas encore de réponse...

Selena : Tu rigoles ?! Tu t'es vraiment foutue dans une situation compliquée. Qui est dans le jeu, tu le sais au moins ?

Riley : Kai, un pianiste et Béranger.

Selena : Outch, ça fait mal. Bon, Béranger ça va encore ! Bon je dois y aller, j'ai un rencard ce soir ! Tu m'appelleras quand tu sauras pour le père.

Riley : Oui, normalement ça sera juste après l'accouchement : test de paternité.

 

Screenshot-167

Videur : Votre nom.

Riley : Mais enfin, c'est moi, la célèbre Riley Williams !

Videur : Désolée, vous ne faites pas partis des célébrités, vous ne pouvez pas entrez.

Riley : Mais enfin ...

Bon allez, donne lui du fric.

 

Screenshot-168

Videur : Oh, ils sont jolis vos billets. Riley Williams, c'est ça ?

Riley : Oui.

Videur : Allez, ça ira pour cette fois !

Riley : Pff, arnaquer une femme enceinte c'est vraiment honteux !

 

Screenshot-169

Lola Belle est là ! Va lui faire un petit coucou.

Riley : Oh non, pas elle.

 

Screenshot-171

Hé ho ! Pas d'alcool avec le bébé !

Riley (chuchote) : Ca va, c'est un jus de plasma.

 

Screenshot-173

Lola : Oh, Riley ! Ma chérie.

Riley (chuchote) : Merde, elle m'a vue ...

Lola : Mais tu es enceinte ?!

Riley (chuchote) : Oh punaise, pas ça !

Tout le monde va être au courant, c'est génial, non ?

Riley : Euh, oui ... Je dois partir !

 

Screenshot-174

Qu'est ce que tu fais, les vampires ne mangent pas de nourriture pour simple humain, comme tu dirais.

Riley : C'est ma 30ème pastèque que je bouffe. J'ai lu dans un magazine que ça assurait d'avoir une fille.

Ok ... tu as un problème avec les nombres ? Je connais cette rumeur et tu en a pris 10 fois plus que ce qu'il fallait.

Riley : Oh non ! Je vais grossir pour rien !

Mais non, t'inquiètes pas. C'est que de l'eau.

 

Screenshot-175

Riley : Oui, je suis un vampire. Et non, je ne me transforme pas en chauve-sourie ... Vous voulez que je vous transforme alors ?

Joe : Oh, pas de chauve-sourie ? C'esr nul ! Non merci.

Pfff, nul, ouais!

Screenshot-177

Riley : Bon, je vais essayer de faire apparaître un peu de brume pour me mettre de bonne humeur.

...

Riley : Bah tient, même ça ça marche pas. J'ai vraiment la poisse !

 

Screenshot-178

Riley : Ooooh, j'ai une de ces dalles, moi ! Y'a pas un chat ici. Personne ne vient pleurer les morts de temps en temps ?

 

Screenshot-179

Riley : Bon alors, je vais poster un petit article pour m'occuper. Tient, une critique sur Lola, ça serait pas mal : "La blonde, mère porteuse ?". Ca va ruiner sa carrière, c'est énorme !

T'es sadique.

Riley : Mais je m'ennuis.

 

Screenshot-180

Riley : Oh la la, j'ai oublié pendant une seconde que j'étais enceinte, le bonheur.

Arrète de te tracasser, ça va aller.

 

Screenshot-181

Fait moi voir ton ventre. Ah oui, il a bien grossit.

Riley : Ne montre pas ça aux lecteurs !! Ca va ruiner ma carrière.

Trop tard. Et à ce propos, ta carrière se trouve au fast food.

Riley : Plus pour longtemps ! Je sens que les lecteurs sont de mon côté.

On verra bien.

 

Screenshot-182

Riley : Allô, oui ... Béranger ? Tu peux venir, j'ai quelque chose d'important à te dire.

Ça y'est, tu fais le grand saut !

 

Screenshot-183

Béranger : Je suis là, qu'est ce qu'il se passe ?

Riley : Écoute, je vais être directe, je suis enceinte et j'aimerai que tu quittes Caroline pour vivre avec moi ... et le bébé.

Tu oublis une partie de l'histoire je crois.

Béranger : Oh ... C'est si soudain ... J'ai besoin de réfléchir. Peut être que ce ne serait pas une mauvaise chose...

Riley : Ah bon ? Même si l'enfant n'est pas de toi ?

Béranger : PARDON ?

Mais comment tu lui annonces ça espèce d'idiote ?!

 

Screenshot-185

Béranger : Attend, je rêve là ! Tu me demandes de quitter ma copine pour toi, parce que t'as besoin d'un père pour ton gosse dont tu ne connais même pas le père ?!

Riley : Hé ho ! Je te signal que tu te prives pas pour aller voir d'autres filles aussi, la preuve avec l'autre moche !

Béranger : Je ne veux plus te voir ! Tu l'élèveras toute seule ton môme et j'espère vraiment pour toi qu'il n'est pas de moi, parce qu'il aura aucune chance de connaître son père !

 

Screenshot-186

Riley : Oh non, Béranger, je t'en supplie ... Je suis vraiment désolée, j'ai besoin de toi.

Béranger : Adieu.

Riley : Non, revient !

Tu les as tous à tes pieds sauf un, on dirait ...

 

Screenshot-187

Riley : Bon, je vais faire une petite sieste dans mon salon de luxe, au moins, ça c'est une valeur sure. Réveil moi avant la nuit !

Oui, chef !

 

Screenshot-188

DEBOUT !

Riley : Déjà ?

Oui, je sais on dirait qu'il ne s'est écoulé que quelques secondes mais en fait non. Bien dormi ?

Riley : Ca dépend, je suis toujours enceinte ?

Oui.

Riley : Alors non.

Tu pourras pas faire la gueule indéfiniment, il arrivera un jour, ce gosse. Moi, en tout cas, je sens que je vais me marer, ainsi que nos chers lecteurs !

 

Screenshot-189

Encore avec ta pastèque ?

Riley : Si déjà j'ai un môme, je veux que ce soit une fille. Écoute, si j'ai pas une fille, crois moi, je part en dépression !

Mais non, tu verras. Au fait, tu comptes appeler les autres éventuels pères pour les prévenir ?

Riley : Non mais ça va pas ? J'ai déjà du mal à me décoller Kai comme un chewing gum collé à ma chaussure. Imagine si je lui dis qu'il va être père, là c'est mort.

 

Screenshot-190

Riley : Bon, j'en ai marre.

C'est les hormones qui travaillent. Quoi que, chez toi ça fait l'effet inverse : je te trouve moins agressive.

Riley : "Moins agressive" ... "Moins agressive", je vais t'en foutre, moi !

Mais toujours aussi râleuse.

 

Screenshot-191

Bah, qu'est ce que tu fais ?

Riley : Moins agressive, t'as dis ? Tu vas voir !

Mais enfin, Riley. T'es enceinte et tu sors un soir de pleine lune, c'est dangereux.

 

Screenshot-192

T'es où, là ?

Riley : Bonjour, vous êtes bien la voisine de Caroline ?

Emma : Oui, tout à fait.

Riley : Est ce qu'elle est là ?

Emma : Je crois qu'elle est sortie mais elle ne devrait pas tarder.

Riley : Attendons là ensemble, alors. Que faites vous dehors à une heure si tardive et un soir de pleine lune ?

Emma : Je ... eux... J'avoue que j'ai un peu peur, je vais rentrer, vous devriez en faire de même !

Riley : Moi, avoir peur ? Ma chère, quand on est vampire, on ne risque rien.

Emma : Mince, c'est ce qu'il me faudrait, je suis toujours attaqué par une bande de gros chien féroces les soirs de pleine lune ...

 

Screenshot-193

Riley : Ca peut s'arranger, tendez-moi votre bras.

Et de 20 ! Magnifique ! Encore 80. Et sinon, t'as loupé Caroline, elle vient de monter.

 

Screenshot-194

Riley : Salut !

Caroline : Mais ... qu'est ce que tu fous là ?

C'est vrai, ça : Qu'est ce que tu fous, bon sang ?!

 

Screenshot-195

Caroline : Qu'est ce que ... ?

Riley : Écoute moi, je suis peut être en cloque et j'ai peut être perdue Béranger mais il y a une chose que j'ai toujours gardé, c'est ma soif de vengeance !

 

Screenshot-196

Riley : Je suis passé devant la boutique d'élixir et je me suis rappelé que les vampires détestent les loups garous.

Euh ... Riley ...

Riley (chuchote) : Non, ce n'est pas un mythe !

C'est pas ça ...

Caroline : NOOOOOOOOOOOON !!

 

Screenshot-197

T'es qu'une pauvre abrutie ! Transformer une ennemie en loup garou une nuit de pleine lune ! Casse-toi vite d'ici, maintenant ! Le chien n'a pas l'air content de te voir.

 

Screenshot-198

Qu'est ce que tu fais encore comme connerie ? Riley, j'en ai marre !

Riley : Un p'tit sms à Béranger pour lui dire de passer... Pour savoir si depuis tout à l'heure, il a réfléchis.

Je ne pense pas, non.

 

Screenshot-199

Riley : De toute façon, je le connais. Il est trop du genre à respecter ses engagements pour me laisser tomber. Si l'enfant est de lui, il va se sentir obligé de l'élever avec moi. 

Il avait vraiment pas l'air content, tu sais !

Riley : Regarde moi ça, comme je suis grosse. On dirait une baleine !

 

Screenshot-201

Ah, il est venu ... 1000 ans après, mais bon.

Béranger : Caroline est devenue ... un loup garou ... J'ai essayé de la raisonner, elle ne veut pas se soigner. Mais comment elle a pu devenir cette créature ?

Riley : Je n'en ai aucune idée, vraiment ... Mais tu sais, c'est ça d'aller les inconnus en boîtes les soirs de pleine lune.

Béranger : N'impote quoi ! Tu dis ça pour que je casse avec elle, tu es vraiment horrible !

Riley : Oh non, c'est sa voisine qui m'en a parlé, moi je ne sais pas, après. En tout cas, moi je préfère un bon jus de plasma à côté d'un gros steak.

Béranger : Oui, moi aussi ! Comment ne peut-on pas aimer ce rouge ?

 

Screenshot-202

Riley : C'est vrai que ce rouge ... il m'envoute comme tes cheveux !

Ouaaaaah, c'était naze, ça.

Béranger : Euh, Riley, tu n'as pas l'air de comprendre : c'est fini. Je ne sais même pas pourquoi je suis là, d'ailleurs.

Riley : Mais tu vas pas passer ta vie avec un chien, quand même. T'as besoin d'une princesse, comme moi !

 

Screenshot-203

Béranger : J'en ai marre de toi ! De ton attitude narcissique, Riley ! Tu as foutu mon premier mariage en l'air et maintenant tu voudrais empêcher que je refasse ma vie avec quelqu'un de bien !

Je te l'ai dit : pas content.

 

Screenshot-204

Riley : Béranger, je suis désolée ... crois moi. On s'est bien amusé, non ? Et maintenant on pourrait continué sans que tu ne trompes personne si tu te mets avec moi !

Béranger : Tu ne pense vraiment qu'à toi ! Espèce de snob, d'égoïste ! Ton bébé sera vraiment malheureux si tu le traites comme ça. Je refuse de côtoyer une femme comme toi.

 

Screenshot-205

Riley : Punaise, j'ai pas réussi à le convaincre ! Je vais accoucher seule, dans la souffrance.

Faut dire que t'ai pas trop douer pour te faire pardonner ...

Riley : Bah quoi ?

Disons que ... t'as pas vraiment les bons arguments, tu vois ?

 

Screenshot-206

Riley : Je vais t'en trouver des arguments, moi, tu vas voir ! Alors ...

"Cher Béranger" pour commencer c'est pas mal, non ?

Riley : Ah oui.

J'ai l'impression que le bébé t'as pris quelques neurones.

Riley : Ferme la !

 

Screenshot-207

Riley : Oh mon dieu ! J'ai mal !

Chouette, il arrive !

Riley : Non, pas chouette du tout ! Emmène moi à l'hosto au lieu de te marrer !

Quoi ? Qu'est ce que tu dis ?

Riley : LOLI' ! JE VAIS TE TUER SI TU ME LAISSES ACCOUCHER ICI !

Tu sais qu'à l'hôpital, ils vont t'obliger à porter une horrible blouse ?

Riley : QUOI ?! Oh non, finalement je vais rester ici.

Je crois pas, non.

 

Screenshot-208

Riley : Oh mais non, je voulais resté à la maison finalement !

Eh bah non. Tu vas être tellement moche dans cette petite blouse !

Riley : Pas de photo pour le magazine, pour une fois, je t'en pris.

M'ouais, allez, courage. En attendant, je vais aller prélever une mèche de cheveux sur nos trois pères potentiels pour effectuer des tests de paternités.

 

Screenshot-210

Oooooh, alors ?

Riley : Les blouses étaient vraiment moches !

Oui bon, le bébé ! C'est une fille ?

Riley : Non c'est un mec mais j'ai mis du rose pour l'éféminé un peu.

...

Riley : Bien sur que c'est une fille ! Elle s'appelle Arizona.

Ok, et le reste ? Ces traits, ces goûts ?

Riley : Woh, woh, woh ! T'as les tests de paternité ?

Oui.

Riley : Alors je t'en dirais plus qu'en tu m'auras dis le père !