Screenshot-39

Bah, pourquoi tu t'es relevée ? Et qu'est ce qu'il fout là, lui, encore ?

Riley (chuchote) : J'ai une soudaine confiance en moi tout à coup.

Oui, enfin, comme d'habitude et en général c'est pas trop ça, hein.

 

Screenshot-40

Riley : Je pense que c'était un mal entendue tout à l'heure.

Kai :  Oui, oui ... Je pense aussi. Tu ... Tu as changé quelque chose ?

Riley : Pas du tout, pourquoi ? Oh c'est peut être la lumière qui éclaire mon visage. Tu te rend soudain compte de la femme que tu laisses passer, c'est ça ?

Kai : Oui...

Quoi ? Mais je croyais ...

 

Screenshot-42

Mais comment t'as fait ?

Riley (chuchote) : C'est un secret !

 

Screenshot-43

Riley : Oh, c'est génial, un beau goss pour moi cette nuit. Tu m'emmène dans la salle de bain j'ai envie de prendre une douche !

Kai : Bien sur, ma princesse !

 

Screenshot-45

Kai : Tu es sûre ? Non parce que je sais pas, peut être qu'on peut attendre. Je peux plaquer ma femme pour toi si tu veux, avant.

Riley : Non, je m'en fout ! C'est juste pour ce soir, ça me suffira !

 

Screenshot-46

Hum... Je dérange pas trop ? Non parce que j'aimerai bien savoir ce que tu fais ...

Riley (chuchote) : Je m'éclate ! Non parce que franchement, je veux être libre. Et tu vois ce que je viens de faire, j'ai trop envie de recommencer ! Je sens le pouvoir que j'ai sur les hommes. Ils ne peuvent pas résister à ma beauté. Je le savais, je te l'avais dis.

Ok, bon, comme tu l'as dans la poche lui, on pourrait peut être augmenter le nombre des victimes, non ?

 

Screenshot-47

Et de 15.

 

Screenshot-49

Kai : On va se coucher.

Riley : Euh non, toi tu rentres chez toi.

Kai : D'accord. On s'appelle ?

Riley : Non, c'est bon. Je n'ai plus besoin de toi !

Il est content en plus.

 

Screenshot-51

Riley : Oh, j'ai un peu de sang sur les dents.

Ca ne te dérange pas ce que tu viens de faire ?

Riley : Non, pourquoi ?

Ah ... bah ça m'étonne pas de toute façon avec ton égaux surdimensionné.

Riley : Quoi ?

Non rien. C'était bien ? Tu vas le rappeler ?

Riley : Pff, lui ? C'est ce que j'appelleun "homme jetable". Tu t'en sers une fois et après tu passes à autre chose !

 

Screenshot-53

Riley : Pas bien, vilain cleps ! Faut pas bouffer le tapis ! Sinon j'en refais un avec tes poils !

Woooh parle pas au chien comme ça, OK ?

Riley : Mais ...

NON ! J'ai dis NON ! Maintenant tu lui dis pardon et tu lui fais un bisou.

Riley : Mais ...

TU LUI FAIS UN BISOU, OK ?

 

Screenshot-54

T'inquiètes pas mon p'tit, si elle te touche je referai le tapis avec ses cheveux.

 

Screenshot-56

Riley : Pardon, Jump.

Regarde, tu vois il t'aime bien.

Riley : ... Je dois vraiment faire le bisou ?

Oui.

Riley : Mais je risque d'avoir une infection des lèvre, c'est sale, un chien.

Roh, avec tes infections tu me pompes l'air, dis donc !

 

Screenshot-58

Où est-ce que tu vas ?

Riley : Chez Wogan Hemlock.

Et pourquoi ?

Riley : Je suis à la recherche d'un autre homme jetable.

 

Screenshot-59

Riley : Bonjour, ça va.

Wogan : Bon-Bonjour. Que me vaut l'honneur de votre visite.

Riley : Oh, ça te le sauras bientôt. Viens chez moi parce que je pense qu'ici, ça risquerait de déranger ta femme !

 

Screenshot-61

Alors ?

Riley : Bah je sais pas, on s'est perdu en route. Bon tant pis, j'appelle une valeur sure : Béranger.

 

Screenshot-62

Riley : Quoi ? Comment ça tu veux pas venir ? Non mais on me la fait pas à moi, ça ! Tu veux pas venir ? Même si c'est juste pour m'admirer ? Pff...

 

Screenshot-63

Riley (chuchote) : Finalement je suis sortie dans un bar, j'ai un peu faim.

 

Screenshot-64

Riley (chuchote) : Lui, parfait !

Cible verrouillée.

 

Screenshot-65

Riley : Bonjour, je me présente, je suis Riley mais vous me connaissez, non ?

Ronan : Oh non, je ne vous connais pas mais je devrais être punie pour ça ! Vous êtes si belle.

Riley (chuchote) : C'est bon d'être reconnue à sa juste valeur.

Ouais m'enfin ... Hé, c'est peut être grâce à moi, avec mon relooking.

Riley : Ah bon ? Tu veux que je te punisse, moi ?

 

Screenshot-66

Riley : J'ai une petite soif, d'abord.

Grouille, si tu veux le "châtier", c'est bientôt l'heure de la fermeture.

 

Screenshot-67

Et bah voilà, tu repars bredouille espèce de boulette.

Riley : Je ne suis pas une boulette, ok ? D'ailleurs j'en aurai moins l'air si tu m'achetais une crème pour les chevilles.

Mais tu ne comprend pas, alors ?

Riley : Comprendre quoi ? Heureusement que mes chevilles sont pas à la place de ma tête sinon on ne verrait qu'elles dans le magasine.

Bon, pour la dernière fois, il n'y a AUCUN magasine. Ensuite, si, je pense que d'une certaine façon, tout le monde les voit, tes chevilles.

Riley : Mais c'est horrible, ça va nuire à ma réputation ! Fais quelque chose !

 

Screenshot-68

Va te coucher, on en reparlera.

 

Screenshot-69

Alors, qu'est ce que tu fais ?

Riley : J'envois un message à Béranger, peut être qu'il va vouloir venir.

Ah bon, tu crois. Et si il apprend ton histoire d'"homme jetable" tu crois qu'il voudra encore te voir ?

Riley : Lui, c'est pas un homme jetable...

Aaaah, des sentiments ?

Riley : Pas du tout, c'est juste le meilleur.

En quoi ?

Riley : T'aimerai pas que je le dise devant les lecteurs...

Bon, ça va, on a tous compris. Tu dois avoir les hormones en ébullition.

 

Screenshot-70

Tient, le voilà.

 

Screenshot-71

Riley : Bonjour mon beau !

Béranger : Coucou, toi. Lilly est absente aujourd'hui, je vais pouvoir rester.

Riley : Ah cool ... Et comment tu trouves mon nouveau style ?

Béranger : Génial !

Riley : Cool alors ! J'ai eu une super idée alors !

Genre.

 

Screenshot-72

Riley : Allez, vient, on se prend en photo pour éternisée ma beauté.

Et allez, on peut pas lui en vouloir de toute façon ... Tient ça me fait penser qu'un lecteur à dit que tu étais plus modeste ... Tu te rattrapes, alors.

 

Screenshot-73

Vous êtes nus et au soleil.

Riley : Et ?

Vous êtes des vampires, vous avez oubliez bande de pigeons ?

Riley : Ah oui ...

 

Screenshot-75

C'est mignon tout ça.

 

Screenshot-76

Bah tient, il se casse ?

Riley : Ouais, la sorcière lui tape une crise au téléphone car elle est rentrée plus tôt.

Y'a un truc que je comprend pas. Elle le sait pourtant qu'il la trompe ...

Riley : Oui, mais bon, moche comme elle est, elle a pas intérêt à le plaquer sinon elle en trouvera aucun autre.

Il est un peu con, lui aussi...

 

Screenshot-78

Ah, 16 victimes ! Comment ça se fait ?

Riley (chuchote) : Bah tu te souviens, j'avais déjà mordu un videur. Bah ça a fait le tour et quand lui m'a vu, il m'a demandé.

 

Screenshot-79

Ah et du coup il te laisse entrer.

 

Screenshot-80

Riley : Lui, homme jetable.

D'accord, d'accord.

 

Screenshot-81

Riley : Salut toi. C'est quoi ton p'tit nom ?

Ebenezer : Ebenezer Clavier, et toi, poupée ?

La vache, il se tape un de ces nom, lui.

Riley : Riley Williams, enfin ! Tout le monde me connaît.

Et non, avec 1 étoile de célébrité, tu vas pas aller loin.

 

Screenshot-82

Riley : J'ai une petite soif, tu me permets ?

Ebenezer : Oui, vas-y, je ne peux rien te refuser de toute façon, belle.

 

Screenshot-83

Qu'est ce que tu fais ?

Riley (chuchote) : Je vais boire un petit coup parce que là, ça va pas le faire. Son nom, vraiment ... C'est moche !

Ah parce que maintenant tu juges au nom aussi ?

Riley (chuchote) : Oui, c'est primordial !

"Béranger", c'est pas mieux ...

 

Screenshot-84

Riley : Non mais qu'elle faute de goût ! Vous vous croyez où, là ? On s'habille classe quand on vient ici, ok ?! Je devrais vous coller une amende !

Calme toi, c'est bon ...

Riley (chuchote) : Non mais ça m'énerve les gens moches comme ça !

 

Screenshot-85

Huuum, il est pas mal avec sa fléchette, lui !

Riley : Hé ... Ebe... Merde c'est quoi son nom déjà ? Bon pas grave, He Beuhbeuh !

"Beuhbeuh ?"

Riley (chuchote) : On s'en fout ! Homme jetable, je t'ai dis !

T'avais pas l'air de t'en foutre tout à l'heure !

 

Screenshot-87

Riley : Vient faire mumuse avec moi dans l'ascenseur !

 

Screenshot-90

Riley (chuchote) : Hé, pas de photos avec les hommes jetables ! Faudrait pas qu'on me voit avec ... ça !

Trop tard !

 

Screenshot-91

Riley : J'ai les hommes à mes pied, j'ai les hommes à mes pieds !

 

Screenshot-92

Dodo. J'espère que tu seras un peu plus calme demain.

 

Screenshot-93

Riley : Ah, déjà le matin ? Oh j'ai une de ces envie de voir Béranger, moi.

Eh bah non, tu t'es pas calmé...

 

Screenshot-94

Riley : Béranger, me voilà !

La sorcière est là...

 

Screenshot-95

George : Au revoir petite beauté ! Huuum, bon p'tit cul, celle là.

Euh ?

Riley (chuchote) : Je sais pas qui c'est ... Il a pas arrêté de me mater dans l'ascenceur...

Ah, mais c'est génial d'avoir les hommes à ses pieds, non ?

Riley (chuchote) : Oh mon dieu, mais c'est un vieux, tu te rends compte ? Je me suis faite draguée par un vieux ! Horrible, c'est horrible ! Je vais vomir.

 

Screenshot-96

Oh bah tient, ils habitent dans ton ancien appart', j'avais même pas remarqué.

 

Screenshot-97

En parlant de vieux ... Riley ! La sorcière est vieille !

Riley : Wouuuuhouuuu !

 

Screenshot-98

Riley : Béranger, Béranger !  Debout.

Béranger : Ah, Riley, salut , beauté !

Euh, c'est pas comme si ta femme était là, du con !

 

Screenshot-99

Elle a l'air absorbée ... vraiment... Bon on peut pas lui en vouloir, à cet âge là elle doit plus trop avoir de réflexion.

 

Screenshot-100

Ah bah si.

Lilly-Bo : Béranger ! Que tu me trompes c'est une chose mais devant moi je n'accepte pas !

Riley : Hé la vieille, vient on va régler ça en bas !

 

Screenshot-101

Oh oui ! BASTON !

Riley : Ecoute, vieille peau, ne te mèle pas de ça ! Va faire tes courses, c'est le jour du marché, aujourd'hui.

Lilly-Bo : Riley Williams ! On s'était déjà croisé, j'aurai du vous tuer ce jour là.

Riley : Et toi on devrais te brûler pour ton énorme faute de goût, vieille peau ! Ca va pas de sortir en peignoir de grand-mère ?!

 

Screenshot-102

Riley : Tu es sûre d'être la femme de Béranger ? On dirait sa mémé.

Roh, t'es méchante quand même...

 

Screenshot-103

Béranger : Alors ?

Riley : Ca va, on est tranquiles ! Je pense qu'elle va partir faire les courses en pyjama. Tu sais, elle doit être malade. A ta place j'en aurais peur, la cuisine, avec tous ces couteaux, n'est vraiment loin de votre chambre.

 

Screenshot-104

Et c'est repartis ...